Facebook










· mai multe evenimente
Facebook

Școala ardeleană de antropologie

Études comparatives sur la sorcellerie : anthropologie, cinéma, littérature, arts visuels
Études comparatives sur la sorcellerie : anthropologie, cinéma, littérature, arts visuels
  • An apariție: 2021
  • ISBN/ISSN: 978-606-797-785-1
  • Format: 16x23
  • Pagini: 232
 Stoc 0 
       

Pe copertă: fotografie de Ștefana Pop-Curșeu

 

Ce livre réunit plusieurs textes consacrés à la sorcellerie, vue dans une perspective comparatiste. Utilisant les instruments de lecture spécifiques aux sciences humaines, notamment ceux de la psychanalyse, il propose une approche des images de sorciers et sorcières, telles qu’elles se sont développées dans divers arts : cinéma, théâtre, littérature, peinture. Un des buts majeurs de ces études est d’investiguer les fondements anthropologiques des images artistiques par le biais de croyances, traités de démonologie ou recherches folkloriques. L’architecture du livre, conçu en deux parties complémentaires, reprend la dialectique ancienne d’Éros et Thanatos (Catharsis), de la pulsion de vie et de la pulsion de mort. Car, au fond, dans tout acte ou croyance magique, Éros et Thanatos (Catharsis) sont présents à des degrés différents et font exploser leurs énergies respectives. À travers une investigation scientifiquement rigoureuse de la magie et de la sorcellerie, basée sur une riche bibliographie, le présent volume aimerait construire une grande narration à partir d’histoires fragmentaires où s’interpénètrent quelques thèmes essentiels de la vie humaine : l’amour, la haine, la sexualité, la mort, l’art, la destinée. (Ioan Pop-Curșeu)

* * *

Table des matières

 

Préface

Première partie. ÉROS. CIRCÉ

Corps de sorcières, entre horreur et beauté. De la peinture au cinéma, avatars d’une tradition iconographique

Circé à l’écran : portraits d’une sorcière séduisante ou la force de l’Éros

Actes sexuels, horreur et sorcellerie au cinéma. La copulation avec le Diable : une perspective psychanalytique

Magie, Éros, image(s) vers 1857 : enjeux et réverbérations d’un débat culturel

Deuxième partie. THANATOS (CATHARSIS). MÉDÉE

Le meurtre de l’enfant dans les rituels de sorcellerie : commentaires sur quelques traités de démonologie

Signes apocalyptiques : l’infanticide magique et l’enfant monstrueux (littérature, peinture, cinéma)

Hansel et Gretel, personnages de films : famille, sorcellerie, cannibalisme et désir(s)

Dario Argento et la mère sorcière : psychanalyse d’une image obsédante

Conclusions

Annexes

Images de la sorcellerie dans le théâtre roumain contemporain

Un voyage historique dans le monde fascinant des images

Travaux de l’auteur sur la magie et la sorcellerie

* * *

IOAN POP‑CURȘEU (né le 4.02.1978) est – depuis 2020 – Professeur HDR à la Faculté de Théâtre et Film de l’Université Babeș‑Bolyai, Cluj‑Napoca, Roumanie. Il a soutenu deux thèses de doctorat, l’une à l’Université de Genève en décembre 2007 (De l’homme hyperbolique au texte impossible : théâtralité, théâtre(s), ébauches de pièces chez Baudelaire, 628 pages), disponible en ligne : http://archive‑ouverte.unige.ch/unige:12051, l’autre à l’UBB Cluj‑Napoca, en septembre 2011 (Magie et sorcellerie dans la culture roumaine, 575 pages). Il est membre de l’Union des Écrivains de Roumanie, de l’Association des Sciences Ethnologiques de Roumanie et de l’Academia Europaea, section Film, Media and Visual Studies. Ioan Pop‑Curșeu a publié sept livres en roumain (le plus récent : L’Iconographie de la sorcellerie dans l’art religieux roumain. Essai d’anthropologie visuelle, 2020, en collaboration avec Ștefana Pop‑Curșeu), 150 articles scientifiques et plus de 50 comptes rendus – en Roumanie et à l’étranger – en roumain, français et anglais. Il a dirigé 12 volumes collectifs ou numéros spéciaux de revues académiques. Il a eu aussi une vaste activité de traducteur, publiant – seul ou en collaboration avec Ștefana Pop‑Curșeu – 12 livres traduits, des œuvres de Gilles Deleuze, L.‑F. Céline, Henri Michaux, Jean Cuisenier, Patrick Deville, Philippe Forest, Gustave Thibon, Jean Cuisenier, Benjamin Fondane, Lucian Blaga, Ion Pop.

 

Comentarii: 0